La Raquette

Pratiquer la raquette à neige dans les plus beaux décors hivernaux procure un bien-être immense pour le corps et l'esprit.

La simplicité de ce sport en fait le sport d’hiver le plus facile de tous, car si vous pouvez marcher, vous pouvez « raquetter ».

Retour

Tout comme le ski de fond, cette activité nous permet de sortir du quotidien, de socialiser et d’échanger avec des gens qui partagent les mêmes intérêts.

C'est en raison du faible coût à l'achat que ce sport gagne en popularité. En effet, ce sport permet de se divertir à peu de frais .

La taille et le poids du raquetteur détermineront la surface portante de la raquette idéale. La règle générale est simple : plus la personne est lourde, plus la surface de la raquette doit être importante et plus l'utilisateur est grand, plus il peut utiliser une raquette large.

Noter que les raquettes sont identiques, ce sont les harnais qui déterminent le pied gauche du pied droit. L'utilisation d'un bâton de marche est recommandé, il facilite l'équilibre lors des montées ou des descentes.


Voici les caractéristiques qui permirent de révolutionner la raquette à neige :

• Nouveaux matériaux : L'aluminium et les polymères permirent de créer des formes nouvelles et très efficaces, adaptées aux divers terrains et utilisations.

• Nouvelles formes : Les nouveaux matériaux permirent de réduire de 50% la dimension de la raquette pour une efficacité de flottaison identique à celles des anciens modèles.

• La légèreté : Les nouveaux matériaux permirent de réduire le poids des raquettes de 40% pour une flottaison accrue.

• L'adhérence : L'ajout de crampons en aluminium ou en acier inoxydable permit à la raquette de retrouver la faveur populaire en offrant un terrain de jeux jusqu'alors inaccessible en raquette traditionnelle : LA MONTAGNE.

• Les harnais ergonomique : La plus grande faiblesse des raquettes traditionnelles était le harnais qui ne soutenait pas le pied de façon adéquate, ce qui, sur de longues distances, rendait le pas de marche peu efficace et la randonnée ardue. Les nouveaux harnais sont faits de Hytrel ou d’oléfine, entre autres, et permettent un ajustement ergonomique à toute température, sans réagir à l'humidité.

• Le système de pivot : La création d'un pivot, permit pour la première fois un pas de marche efficace et précis grâce à un contact constant entre la raquette et la neige. Ce système donne la possibilité de garder le pivot dans l'axe de rotation et d’annuler ainsi tous mouvements latéraux. Il permet également une prise performante des crampons dans la neige durcie ou sur la glace pour une adhérence optimale.

• Le système d'attache à cliquet : Ce système permet un ajustement précis, rapide et facile en toutes circonstances. L'avantage des boucles à cliquet est significatif, car la force de serrage est inégalée par rapport aux autres systèmes. Les boucles maintiennent la tension exigée et surtout, elles ne gèlent jamais.

• L'entretien facile : Les nouveaux matériaux n'exigent plus un entretien particulier : les raquettes peuvent être remisées n'importe où pendant la saison estivale et ne nécessitent aucun ajustement ou traitement précis. Seule une inspection visuelle des composants est nécessaire

 

Chaque modèle de raquette a ses avantages et ses inconvénients. Votre choix devra donc porter sur les conditions les plus souvent rencontrées, tout en acceptant un compromis occasionnel lorsque le terrain et l'utilisation changeront

 

Les traditionnelles

Les raquettes traditionnelles ont leurs avantages, elles coûtent moins cher que les raquettes modernes et elles portent bien dans la neige épaisse.

Celle de type Algonquin, longues et doté d’une queue, s’avèrent idéale pour les randonnées dans les clairières de même qu’en terrain plat et libre d’obstacles. La queue de la raquette agit comme un gouvernail et dirige celle-ci en ligne droite, à chaque pas. Elle crée aussi un contrepoids à l'arrière, aidant à élever le devant hors de la neige, facilitant ainsi la marche.
Par contre, dans une forêt dense ou en sous-bois, dans les espaces restreints, la queue de la raquette peut être encombrante.

Les fameuses pattes d’ours, ovales et sans queue, conviennent d’avantage aux déplacements en forets et en montagnes. Elles facilitent des virages sans encombrement entre les branches. Les raquettes de cette forme qui sont plus étroite et plus allongée, s’avèrent plus polyvalentes et permet une plus grande manœuvrabilité, il faut prendre en considération que l'arrière arrondi aura un effet de traînement à chaque pas.

Les modernes

Les raquettes modernes compactes ont d’abord été conçues pour la haute montagne. Tout a commencé en 1975, quand des alpinistes de l’Oregon ont ajouté des crampons à des raquettes traditionnelles. Mais les premières raquettes de montagne, avec cadre d’aluminium et crampons, ont été popularisées 10ans plus tard, au Colorado à mêmes sentiers emménagés.
Chez nous, l’engouement s’est vraiment fait sentir il y a une dizaine d’années quand les raquettes de montagne, colorées et esthétiques, sont arrivées aux États-Unis, pour envahir les boutiques.
Il y a 20 ans, les raquettes hybrides ont été misent sur le marché, combinant le cadre de bois des traditionnelles aux caractéristiques des nouvelles, c'est-à-dire avec des tamis synthétique, système de pivot et crampons
Les raquettes de montagne avec cadre en aluminium adoptent justement la silhouette de la western. Avec leur tamis pleine grandeur en matériaux synthétiques, elles permettent une assez bonne porté sur la neige, du moins pour leurs tailles.
Ces raquettes sont compactes, légères et ne nécessitant aucun entretien. De plus, elles sont dotés d’une fixation a pivot assurant le maintient du pied dans la raquette, même dans les pentes et les tas de branches. Pour monter une cote sur de la neige durcie, les crampons adhèrent fermement.
Autre avantage majeur, l’attelage, doté d’une boucle ajustable permet de porter de grosses bottes bien chaudes sans problème. Les insérer dans le cale pied se fait aisément et rapidement.
S’il y a un seul inconvénient à souligner sur la raquette de montagne, c’est sa forme étroite limitant sa porté sur la neige épaisse.

Donc en conclusion

Une raquette large favorise la stabilité et son design à devant court minimise l'accumulation de neige, facilitant ainsi la progression à chaque pas.

Une raquette étroite à devant long favorise un pas allongé, permettant une marche plus facile.

Une raquette étroite et courte permettra d'ouvrir une piste transversale et facilitera le changement s de direction. Ce type de raquette est équilibré pour enfoncer de l'avant, augmentant ainsi la traction lors des montées.

Respectez la nature en évitant de laisser des déchets sur son passage.